Confitures/ Recettes/ Sucré

Gelée de nèfles ou Medlar Jelly

Les nèfles… Voilà des fruits étranges et peu attirants au premier abord. Sont-ce leur aspect, leur rareté ou la préparation particulière qu’ils nécessitent qui expliquent les faibles résultats lorsque l’on recherche sur internet une recette pour les cuisiner ? Je l’ignore, mais grâce à mon gentil voisin qui m’en a rapporté de son jardin, et nos amis anglosaxons, qui semble-t-il apprécient davantage que nous ces fruits, je vous propose aujourd’hui une recette de gelée de nèfles délicieuse ou Delicious Medlar Jelly Recipe…

Avant toute chose, il est nécessaire d’apporter quelques précisions… Il existe deux types de nèfles. Les fruits utilisés pour cette recette proviennent d’une espèce d’origine germanique désignée généralement comme nèfles communes. Fruits sauvages ou cultivés dans les jardins, ils sont durs et acides. Ils arrivent à maturité en hiver et sont consommés blets. Il faut (comme pour les prunelles sauvages, voir ici) attendre les premiers frimas qui leur ôtent leur acidité par un processus de fermentation déclenché grâce au froid et qui permettent ainsi d’en apprécier le goût sucré rappelant celui d’autres fruits tels que celui de la pomme, du coing ou de la poire… L’autre espèce, la nèfle du Japon, est différente et se cultive dans des zones plus chaudes. D’une couleur jaune, plus douce, on trouve cette dernière plus aisément que la précédente sur les étalages bien qu’elle ne se conserve pas. Elle se consomme crue comme également dans des préparations cuites.

Ces fruits ne manquent pas d’intérêt. Si l’arbre qui les produit est apprécié pour ses qualités ornementales par les jardiniers, les nèfles communes possèdent également des propriétés intéressantes. Ainsi, parmi d’autres, les nèfles seraient antioxydantes et agiraient comme un régulateur intestinal.

Dernière précaution, les nèfles possèdent des pépins qu’ils ne faut pas consommer car ils contiennent de l’acide cyanhydrique.

Venons-en à la recette à présent… La préparation que je vous propose aujourd’hui provient du site du Telegraph. Ce fut l’occasion pour moi de mettre à profit les cours de cuisine en anglais que je suis depuis plusieurs mois (depuis septembre pour être plus précise) sur http://www.doyoucookenglish.com/ . Il s’agit de cours en ligne. Plusieurs niveaux sont proposés et chaque recette est l’opportunité de voir un point de vocabulaire, de grammaire ou de syntaxe plus en détails. Chaque semaine, les abonnés ont accès à une nouvelle recette. Chacune est filmée et l’on dispose donc à la fois d’un support écrit et d’une vidéo. C’est vraiment un moyen ludique de pratiquer et d’apprendre l’anglais. Merci encore au Bureau de Presse Agroalimentaire et Do you cook English qui m’ont permis de gagner un abonnement d’un an à ces cours lors d’un petit concours sur la page facebook  !

Bon, il me faudra suivre encore un bon nombre de cours de chez Do you cook English avant de parvenir à écrire ici une version correcte (et surtout compréhensible) d’articles et de recettes en anglais… But, » It doesn’t matter how slowly you go as long as you do not stop. » – Confucius.

Sources : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Marche/nefle.htmhttps://www.lefestindedoudette.fr/ingredients/fruits-et-derives/nefles-communes-4921 ;  http://cuisinesauvage.blogspot.fr/2007/12/la-nfle-sauvage.htmlsignature

 

Gelée de nèfles ou Medlar Jelly

galette-des-rois-a-la-creme-damande-aux-cranberries-2-sur-8

Par Chris Publié: janvier 17, 2017

  • Produit: 1 kg de gelée environ Portions
  • Préparation: 10 mins
  • Cuisine: 60 mins
  • Prêt dans: 1 hr 34 mins

Mon conseil : Si vous souhaitez une gelée claire et transparente comme celle réalisée, je vous conseille de ne pas presser les fruits lorsque vous collectez le jus.

Ingrédients

Instructions

  1. Dans une casserole, mettez vos nèfles ainsi que le jus de citron et couvrez d'eau. Portez à ébullition puis laissez-les cuire pendant environ 1 heure à feu moyen. Collectez le jus et laissez les fruits égoutter sans presser pendant une nuit.
  2. Le lendemain, Stérilisez vos bocaux puis réservez-les renversés sur un torchon propre. Pesez le jus de nèfles (j'ai obtenu 500 gr environ). Ajoutez-y le sucre, l'agar-agar et les grains de vanille prélevés en grattant l'intérieur de la gousse. Portez à ébullition puis maintenez à petit bouillon pendant 5 minutes.
  3. Mettez en pot "a chaud". Fermez et retournez jusqu'au complet refroidissement.

Source : http://www.telegraph.co.uk/gardening/gardeningadvice/11260987/Medlar-jelly-recipe.html

Gelée de nèfles - ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles – ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles - ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles – ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles - ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles – ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles - ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles – ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles - ©www.cuisinedetouslesjours.com

Gelée de nèfles – ©www.cuisinedetouslesjours.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

3 Commentaires

  • Répondre
    jackiecuisine
    17 janvier, 2017 at 19 h 45 min

    Je connais les nèfles mais pour moi en gelée c’est une première.Il faudra que je regarde de plus près. Belle soirée

  • Répondre
    lalydo
    17 janvier, 2017 at 19 h 10 min

    Avant que tu nous présentes ces fruits, j’avoue que je ne les connaissais pas du tout. Je serais curieuse de goûter!

  • Répondre
    thithoad
    17 janvier, 2017 at 15 h 44 min

    une jolie découverte! bonne fin de journée

  • Laisser un commentaire