Desserts/ Flans

Expérience dans le noir avec TIPIAK… et gâteau de tapioca à l’orange et à la cannelle

Expérience dans le noir Tipiak...Il y a quelque temps, j’ai été invitée par la marque TIPIAK à vivre une expérience sensorielle et gustative aussi inédite qu’insolite…

Rendez-vous à Paris, Rue Quinquampoix, où TIPIAK nous promettait de mettre nos papilles en effervescence au cours d’une expérience sensorielle inédite. L’invitation n’en disait pas plus… J’ai donc pris place dans un train pour la Capitale en chouette compagnie puisque ma breizhcopine CookingSteph était, elle-aussi, du voyage et de l’expérience. Arrivées à destination, on a rejoint un groupe de blogueuses déjà sur place pour vivre une expérience… dans le Restaurant « Dans le noir ? ».

Le restaurant « Dans le Noir ? » est un établissement atypique et insolite. Le principe : y déguster un repas dans le noir « complet » accompagné et guidé par du personnel non-voyant.

"Dans le noir" - TIPIAKEn route… Avant de pénétrer dans la salle, nous sommes donc invitées à nous délester de tout objet générant une source lumineuse même la plus infime. Plus de montre, ni de portable, encore moins d’appareil photo… L’entrée dans la salle de restaurant et l’installation à notre place est déjà une expérience en soi ! A la file indienne, chacune, la main posée sur l’épaule de notre future voisine, nous nous laissons diriger et placer par nos guides Sofia et Kasia.

Les premières (et déstabilisantes) minutes passées, nous prenons peu à peu nos repères… Ou plutôt, nous adaptons et mettons nos autres sens à contribution pour tenter de retrouver un minimum de repères. Système D oblige, je trempe mes doigts dans mon verre pour ne pas arroser la table, et après plusieurs vaines tentatives, je décide de laisser tomber les couverts et de me servir de mes mains pour réussir à amener la nourriture jusqu’à ma bouche.

Le chef nous a composé un menu qui comporte une première assiette proposant de plats salés et une seconde avec des mets sucrés. Tous les plats possèdent au moins un ingrédient TIPIAK parmi la chapelure, le tapioca, les perles du japon et la fécule. A nous de deviner…

Les propositions fusent, parfois proches, d’autres fois moins… Pas si facile, en fait !

"Dans le noir" - TIPIAK

A la fin du repas, nous regagnons un petit salon où autour d’un café nous découvrons et échangeons sur les saveurs et ingrédients des plats servis.

Pour finir et bien qu’avant cette expérience, la compassion que je portais aux non-voyants était déjà importante, elle le sera encore davantage depuis cette expérience. Ces quelques heures au cours desquelles « j’ai été privée de la vue » me font percevoir le caractère hostile de notre environnement quotidien pour les personnes souffrant de ce handicap. Accomplir les gestes les plus simples restent un challenge (tentez dans le noir de vous servir juste d’une fourchette pour piquer des aliments dans votre assiette et vous m’en direz des nouvelles !).

Après avoir également échangé avec notre guide Sofia, à coté de qui j’ai eu le plaisir de déjeuner, on prend également conscience du chemin qu’il reste à parcourir pour pouvoir répondre aux besoins les plus simples et indispensables des non-voyants, comme faire ses courses par exemple !

Enfin, il est toujours intéressant de « se découvrir » dans des situations inédites. J’ai ainsi pu vérifier que parmi mes autres sens celui de l’ouïe est bien défectueux ;-), le toucher reste perfectible (peux mieux faire avec la fourchette, c’est sûr !), le goût est toujours là (quoique je me suis laissée avoir sur certaines saveurs…) et l’odorat, lui, ne me trahit pas…

J’ai passé un excellent moment en compagnie de blogueuses très sympathiques. Merci à TIPIAK de m’avoir permis de vivre cette expérience ainsi qu’à Françoise, Anne-Sophie et Stéphane, l’équipe de Gulfstream Communication pour l’accueil et l’organisation de cette rencontre.

Et c’est pas tout… Car j’ai également été gâtée puisque suite à cette rencontre, nous sommes reparties avec des produits TIPIAK et des recettes. J’ai également eu le plaisir de recevoir un colis contenant de très jolies coupes (qui seront du plus bel effet sur ma table, photos à venir). Enfin, pour poursuivre l’expérience, j’ai été invitée à participer à un petit concours d’inspirations à partir de produits TIPIAK… Voici donc une recette de Gâteau de tapioca à l’orange et cannelle spécialement conçue pour ce concours et réalisée avec du tapioca express.

Gâteau de tapioca Tipiak à l’orange et cannelle, marmelade d’orange

Gâteau de tapioca Tipiak à l'orange et cannelle

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 20 minutes pour la semoule +30 minutes au four

Repos : 12 heures au réfrigérateur

Température de cuisson : 220°

 

Ingrédients (pour 8 parts) :

Gâteau et garniture :

80 gr de tapioca express TIPIAK

1 l de lait

110 gr de sucre

3 oeufs

1 zeste d’orange bio

1 petite cuillère à moka de cannelle en poudre

200 gr de gâteaux Digestives McVitie’s

90 gr de beurre

Quelques physalis pour la décoration

 

Marmelade d’orange : 

1 orange navel bio (suprême + jus) soit au total 150 gr de jus et chair d’orange.

90 gr de sucre

 

Préparation :

Préchauffez le four à 220°.

Émiettez grossièrement les gâteaux digestives dans un récipient. Faites fondre le beurre à la casserole ou au four à micro-ondes (1 minute à puissance maximale). Mélangez le beurre fondu et les miettes de gâteaux. Versez ce mélange dans un moule à manquer à charnière. Utilisez un verre pour tasser et aplanir les miettes dans le fond du moule. Montez les miettes sur une hauteur d’environ 1,5 cm le long des bords de votre moule. Mettez au frais et laisser durcir la pâte (environ 10 à 15 minutes).

Dans une casserole, versez le lait, le sucre, le zeste d’une orange et la cannelle. Portez à ébullition et versez le tapioca. Baissez le feu et faites cuire pendant 20 minutes sans cesser de remuer. Lorsque la préparation est cuite (elle doit être épaisse). Retirez du feu et ajoutez un à un les oeufs. Mélangez.

Préparez la marmelade en utilisant l’orange dont le zeste vous a servi précédemment. Prélevez les suprêmes d’orange (quartiers sans la peau blanche, voir la technique chez Chef Simon). Mettez les suprêmes et 90 gr de sucre en poudre dans une casserole. Faites chauffer et laissez cuire pendant 20 minutes.

Sortez votre fond de gâteau du réfrigérateur et versez la préparation au tapioca. Enfournez pour 30 minutes de cuisson à 220°. Votre gâteau est cuit lorsqu’il s’est couvert d’une jolie croûte dorée (comme celle d’un flan). Laissez refroidir et placez au réfrigérateur jusqu’à la veille (soit 12 heures au frais).

Le lendemain, démoulez et nappez de marmelade puis décorez avec quelques physalis. Servez.

Mon conseil : La garniture de ce gâteau à base de tapioca est veloutée, douce et onctueuse mais également plutôt « molle ». Il est indispensable – pour que votre gâteau ait de la tenue – de suivre la recette et de la réaliser avec la croûte de gâteau qui absorbera l’humidité contenue. Il est également important d’opter pour un moule à manquer, d’autres moules auront pour résultat une garniture trop épaisse et un centre de gâteau qui s’affaissera lors du démoulage (testé… 😉 ).

signature

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

 

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

Cuisine de tous les jours

16 Commentaires

  • Répondre
    Lady Breizh
    2 décembre, 2013 at 10 h 03 min

    Oh sympa comme expérience! Une fois à HonKong j’ai testé l’expérience de la vie quotidienne dans le noir… Le marché, la rue ou encore prendre le ferry, boire un coca en terasse à l’aveugle, c’était plutôt déroutant

    • Répondre
      Chris_35
      8 décembre, 2013 at 19 h 26 min

      J’imagine, je pense que quelques heures dans un restaurant reste le maximum que je puisse supporter 😉

  • Répondre
    Cuisinetcigares
    1 décembre, 2013 at 21 h 24 min

    Hello Chris 🙂
    @ demain 😉

    • Répondre
      Chris_35
      1 décembre, 2013 at 22 h 56 min

      C’est noté 😉 A demain Sandy.
      Bises et bonne nuit.

  • Répondre
    Lou
    1 décembre, 2013 at 20 h 20 min

    Un gâteau très original !!!
    L’expérience de manger dans le noir a dû être une belle expérience !

    • Répondre
      Chris_35
      1 décembre, 2013 at 22 h 57 min

      En effet, c’était intéressant et surprenant.

  • Répondre
    Méli
    24 novembre, 2013 at 10 h 12 min

    Beaucoup d’originalité avec ce beau gâteau au tapioca, ça me plaît beaucoup!
    Bon dimanche!

    • Répondre
      Chris_35
      27 novembre, 2013 at 6 h 23 min

      Merci Méli de ta visite. Bonne journée.

  • Répondre
    Cuisinetcigares
    22 novembre, 2013 at 0 h 44 min

    Heureusement tu as retrouvé la lumière du jour, sans quoi nous aurions dû nous abstenir devant ton délicieux dessert :))
    Un petit défi chez moi ?
    je te mets le lien :
    http://www.cuisinetcigares.com/article-confiture-d-eglantines-a-la-rose-et-un-concours-120854604.html
    @ bientôt
    Sandy

    • Répondre
      Chris_35
      27 novembre, 2013 at 6 h 19 min

      Oui, j’ai retrouvé la sortie… Merci pour le compliment. Ton concours est inscrit dans mon agenda… A suivre donc pour l’instant, je cogite ! Bises et bonne journée.

  • Répondre
    Hélène (Cannes)
    19 novembre, 2013 at 8 h 12 min

    Bon alors … Le restaurant dans le noir n’est pas fait pour moi … rien dans le noir n’est fait pour moi, d’ailleurs … ;o) Mais ce gâteau au tapioca, lui, je le sens beaucoup mieux ! Et je le note tout de suite ! ;o)
    Bises et bonne journée
    hélène

    • Répondre
      Chris_35
      27 novembre, 2013 at 6 h 18 min

      Cela peut effectivement déstabiliser de manger dans le noir mais on n’est pas seul, le personnel est très rassurant et prévenant. Passé les premières minutes, je me suis sentie plus à l’aise et contente d’avoir vécu l’expérience en fin de repas. Bon, j’aurai au moins réussi à te tenter avec mon gâteau au tapioca, alors ! Bises et bonne journée Hélène.

  • Répondre
    lalydo
    18 novembre, 2013 at 21 h 40 min

    Cette expérience dans le noir a du être saisissante et réellement étonnante! J’aimerais bien essayer…
    Bisous!

    • Répondre
      Chris_35
      27 novembre, 2013 at 6 h 14 min

      Oui, c’est à tenter. Une expérience vraiment intéressante, en effet ! Bises.

  • Répondre
    LadyMilonguera
    18 novembre, 2013 at 8 h 13 min

    Original ce gâteau… mais tout à fait alléchant !

    • Répondre
      Chris_35
      27 novembre, 2013 at 6 h 13 min

      Merci c’est sympa.

    Laisser un commentaire